Retour à l'accueil - Groupe NDJA - Versailles - SGdFTerritoire des PépinièresScouts et Guides de France
les louveteaux et jeannettes (1ère peuplade)
Les M&M's à la recherche de la statue de la liberté !
Mardi, 24 Janvier 2012 22:15
Cette année, la peuplade part à New York aider les M&M's à la recherche de la statue de la liberté. Les louveteaux et jeannettes ont pu rencontrer les M&M's lors d'un week end à l'Etang La Ville, il ont découvert que la couleur des M&M's avait un sens : jaune pour le dynamisme, rouge pour le respect etc etc. Ils ont aussi accepté d'aller les aider pour retrouver la statue de la liberté !
 
Al Capone arrêté ...
Dimanche, 11 Septembre 2011 13:37

La preuve en image ! (les photos sont par ici et le diaporama par là :

diaporama camp 2011 - 1ère peuplade

 
Camp louveteaux jeannette 1er peuplade été 2010
Jeudi, 14 Octobre 2010 12:16

Un camp, c’est une alchimie. Une alchimie, à l’origine c’est la capacité de transformer des métaux bruts en métaux précieux. Cet été les magiciens ont été non seulement les chefs mais aussi les enfants. Laissez-moi vous montrer comment l’alchimie a pris pendant ce camp du 10 au 17 juillet 2010 à Bléneau.

Partir en camp…

Partir en camp c’est du boulot ; il y a tout le travail de préparation qui nous permet de partir de façon sereine. Dans un camp, on pourrait penser que l’alchimie s’arrête simplement au lieu, à l’imaginaire et aux activités qui en découlent. Un beau matin du mois de mai les chefs sont allés en reconnaissance de camp à Bléneau et sont tombés amoureux de ce manoir qui nous offrait vraiment la Rolls des lieux de camp avec un coin de champs, un coin de forêt, de l’ombre, du soleil, et un super lieu d’exploration. En ce qui concerne l’imaginaire, nous avons choisi Peter Pan et plus particulièrement l’histoire du Capitaine Hook.

Toutes les activités du camp sont le fruit de trois formations BAFA ajoutées à nos différentes expériences de chefs.

Mais surtout, il y a les imprévus… des louveteaux qui finalement ne peuvent pas venir, un chef qui se fait une double entorse quasiment la veille du camp, un pare brise fissuré pendant le pré camp, etc... Bref tous ces éléments qui font partie de l’excitation de partir en camp et qui accroissent la volonté et l’exigence de rendre ce camp exceptionnel.

Vivre le camp…

Comment résumer un camp sur une feuille de papier ?

Comment rendre compte des moments magiques et ceux plus difficiles qui se sont déroulés au quotidien en si peu de lignes ?

Nous avons commencé par les installations, ce qui s’est révélé être un véritable challenge.

Nous disposions de 9 perches et quelques planches et dès le lendemain de notre arrivée un de nos petit loup manque au rendez-vous puisque Sylvain repart chez lui avec une angine carabinée.

Mais finalement nous y sommes arrivés grâce à l’inventivité et la débrouillardise de fée clochette et Wendy pour faire une table à feu, une table à manger basse et un mini vaisselier, ainsi qu’à la persévérance et la patience de Peter Pan et du Capitaine Crochet pour faire creuser les feuillets à William et Samuel (lequel a définitivement une passion pour les scarabées).

Le dimanche nous avons pu profiter avec joie de la venue du père Plainecassagne qui a pris le temps d’écouter les louveteaux et de célébrer la messe sous un arbre qui avait surement l’âge de tous les louveteaux réunis.

Mais soudain dans la nuit du dimanche à lundi, les foudres se sont abattues dans le village de Peter Pan et nous nous sommes réveillés avec un dérouillage imposé, à savoir un sprint vers le refuge. Résultat plutôt déplaisant : une faitière complètement tordue, des tentes inondés et des enfants trempés.

Loin de se laisser décourager, la peuplade une fois séchée et repue est partie comme prévu à Guédelon, un château reconstitué avec les méthodes du Moyen-âge.

Les loulous ont dû chercher la carte du trésor cachée sous une pluie assez monotone mais ils ont été aussitôt captivés par les artisans qui se sont volontiers prêtés au jeu.

Le lendemain, Anglais, Indiennes et Pirates se sont durement entrainés physiquement et psychologiquement au grand combat à travers différentes activités imposées par notre cher Crochet et joliment coachées par Lili la Tigresse.

Mercredi, ça y est le moment est proche, tous les morceaux de carte sont retrouvés, il faut préparer la phase finale : les enfants perdus décident donc de construire des cabanes pour pouvoir se protéger contre les potentielles attaques du capitaine Crochet.

Après tous ces efforts stratégiques, Wendy, Lili, Peter, Crochet et la fée Clochette s’installent autour d’un grand festin préparé par les enfants : c’est définitif la nourriture anglaise aura toujours aussi mauvaise réputation mais avec bonne humeur, en revanche nous avons eu droit à un véritable repas de pirate et à une belle créativité indienne !

Jeudi, les louveteaux s’aperçoivent que les cartes du trésor sont dans un langage codé, ils cherchent donc de l’aide auprès de fée Clochette et Lili la Tigresse qui se révèlent très exigeantes financièrement.

Nous nous sommes donc livrés à une mémorable prise de fortin pour récupérer l’argent et le leur donner. Ainsi les différentes informations ont permis aux louveteaux et jeannettes de décoder la carte et de trouver le trésor.

Le lendemain, comme à chaque fin de camp, les louveteaux, les jeannettes et les chefs ont désinstallé avec un peu de nostalgie tout ce petit village qui les ont fait rêver et se dépasser pendant une semaine.

Revenir de camp, c’est faire une relecture et un bilan, puis se demander si l’alchimie a pris…

Ce n’est pas vraiment à nous de le dire cependant nous sommes heureux de vous annoncer que vos enfants ont mangé des épinards et des lentilles, ont affronté les différentes tempêtes avec courage, ont bien chanté et surtout sont revenus entiers de leur camp !

A chacun donc, un grand merci.

Marie Estelle Colin

 
Dernière nouvelle !
Vendredi, 17 Avril 2009 00:00

En raison des études de la maîtrise, le 3ème trimestre sera "léger"..

Le Planning est arrivé! Pensez à consulter vos boites mail !!

Wink

 
<< Début < Précédent 1 2 Suivant > Fin >>

Page 1 sur 2